Itsi bitsi petite Rosa

Après ma première version test où je m’étais trompée dans le montage des parements devant, j’avais très envie de récidiver cette jolie chemise cintrée appelée Rosa.

img_1866

Le tissu de la première chemise était très fluide et j’avais de la place dedans, j’ai donc gardé la même taille, une taille 2, soit un 36 français selon le tableau de tailles chez Tilly and the buttons. C’est ma taille habituelle dans le commerce, je porte même parfois du 34. Mais hélas, cette chemise Rosa est bien trop petite, surtout à la poitrine, ça tend dans le dos, bref, elle ne me va pas.

img_1878

C’est vraiment dommage parce que je me suis faite aux petites fleurs et j’aimais beaucoup celles-ci, délicatement roses, depuis que je couds je me suis habituée à porter des fleurs et même du rose. Dingue! La couture m’a transformée.

img_1917

Le modèle comprend un empiècement en pointe dans le dos, beaucoup plus facilement réalisable sans passepoil.

img_1891

Je regrettais la finition proposée au bas des manches beaucoup trop simpliste à mon goût. Les manches 3/4, c’est bof dans la montagne. Mais j’aime bien la bride pour pouvoir les relever l’été. J’ai donc allongé les manches de 5 cm, remonté le positionnement de la bride, ajouté une fente indéchirable et des poignets.

img_1905

On peut remonter les manches vite fait par une chaude journée. Bon , il faudra que je m’applique plus au pliage en les remontant…

img_1901

J’ai trouvé de jolis boutons roses dans ma mercerie, il m’en a fallu 2 de plus que ceux préconisés puisque j’ai ajouté des manches. J’ai du me résoudre à me séparer de ma Rosa, pourtant, j’adore vraiment cet imprimé.

Elle est trop petite, vraiment. Elle est partie chez ma copine Eléonore de  Blabla couture mais même si elle est plus mince que moi, j’ai bien peur qu’elle soit juste pour elle aussi, et puis, elle a de plus longs bras que moi. Elle taille vraiment petit, parce qu’Eléonore, elle porte du 34

img_1923b

Cahier des charges

Patron Rosa de Tilly and the buttons coupé en taille 2 trop petit

Manches allongées de 5 cm, ajout de poignets, d’une fente indéchirable.

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 19 Commentaires

Robe de fête

A chaque année, sa tenue de fête…

Cette année, je me suis laissée tenter par Aldaïa de Pauline Alice.

img_1737bis

Ce qui m’a beaucoup plu, c’est le fait que de multiples combinaisons soient prévues et permettent de nombreuses variations afin de rentabiliser le patron.
img_1764bis

Pour ma robe, j’ai choisi la jupe et les manches du modèle A combinées avec l’encolure du modèle C et un très joli jersey acheté au Stoffen Spektakel bien extensible et brillant. Il a été très agréable à coudre et parfaitement adapté au modèle.

img_1802

J’aime bien l’encolure de ce modèle, très propre avec une parementure intérieure prise dans la couture des manches et maintenue par quelques points invisibles main. On fait une couture morte pour que la parementure ne se voie jamais sur l’endroit.

img_1766

Je trouve la jupe A très courte, même pour moi qui aime les jupes au dessus du genou et qui ne mesure qu’1 m 57. Elle est aussi très moulante , elle ne pardonne rien… même les tous petits ventres. Aïe!

img_1772

Je testerai le patron avec d’autres manches pour une version plus estivale donc, je trouve les manches longues trop larges. Je préfère une robe jersey avec une aisance négative. Les manches restent près du corps, tandis qu’avec Aldaïa, elles sont prévues plus flottantes, donc font des plis et vrillent un peu. Comme j’habite au Pôle nord, j’ai allongé les manches de 7 cm, elles sont devenues 3/4 mais j’aurais pu les faire plus longues.img_1804

Avec une ceinture, ce n’est pas mal non plus. Malgré les bémols des manches et de la jupe trop courte, ma robe me plait beaucoup. On m’a complimentée sur sa réalisation, ça fait toujours plaisir. Je ne me vois pas la porter tous les jours, elle est trop courte et le choix du tissu fait que je ne pourrai la porter que pour des événements particuliers.
img_1864

Des petits cadeaux de dernière minute fait-main ont trouvé leur place sous le sapin in extrémis! Je vous souhaite à tous et à toutes une heureuse nouvelle année 2017, de belles créations et du temps pour coudre !

Cahier des charges:

Robe Aldaïa de chez Pauline Alice jupe et manches A, buste C coupée en 36

Très joli jersey acheté au Stoffen Spektakel

Sur ce, je vais hiberner, le froid et la neige sont revenus dans ma montagne…

 

Catégories : couture femme | Étiquettes : , | 22 Commentaires

Rétrospective 2016

L’année 2016 a été moins prolifique que l’année 2015 mais comme depuis 3 ans, je me suis lancée comme défi de ne plus m’acheter un seul vêtement, il fallait bien que je remplisse ma garde-robe.

Une petite rétrospective?

Il y a eu des chemises évidemment.

2016-1Bruyère, mélilot, Rosa

Des chemises, encore des chemises…

2016-6

Blouse Carme, Mélilot manches courtes à carreaux et en double gaze.

Et bien sûr, des robes…

2016-2

Réglisse, Alder, robe Ditte

2016-3Mesa, Zéphyr, Olivia

retro2016

Pilvi, Zéphyr, et je ne pouvais pas finir l’année sans avoir réalisé une robe Moneta

Il y a eu des tests pour Histoire de coudre encore cette année. Je remercie vivement Frédérique pour sa confiance, son travail et son grand professionnalisme.

2016-4

Calcite n°2 et calcite petites sirènes, Béryl

Quelques jupes…

retro-20162

Sélénite, Rosari

Et deux vestes!  Je n’ai toujours pas réussi à me faire à ma veste Yona et je ne l’ai quasiment pas portée.

2016-9

Veste Topaze, manteau Yona

Les sacs, c’est mon premier amour, peu ont été cousu cette année mais cette fois-ci, ils l’ont été pour moi!

2016-5

Sac Greta, besace made in china

J’ai un peu cousu pour le petit.

2016-7

Des sweats

Et des petits cadeaux par-ci par là…

2016-7

Cette année, je suis très contente d’avoir animé un atelier fabrication de sacs chez ma copine Blablacouture.

C’était vraiment un chouette week-end!

img_0200b

 

Catégories : couture bébé, couture femme, couture garçon | 17 Commentaires

Nuage…

Le nom de cette jolie robe manteau est Pilvi ou nuage en finlandais… Un nom bien choisi pour une robe manteau.

img_1712

J’ai craqué sur plusieurs patrons de la collection evolution Theory: Sointu, Pilvi et Tuuli… J’apprécie les coupes féminines et je sais que les patrons de chez Named me vont bien sans trop d’ajustements, que tout s’emboite toujours bien.

img_1675bis

La robe est tout de même prévue pour une stature d’1m72 et elle arrive bien au-dessous du genou. Je l’ai donc beaucoup raccourcie. J’ai déjà remonté la ligne de taille 1,5 cm, la ligne de hanche d’1 cm et j’ai enlevé 15 cm au bas de la robe. J’ai remonté tous les boutons d’un centimètre mais je n’aurais pas dû, les derniers boutons sont trop près de ma poitrine.

img_1704

Elle arrive au dessus du genou, la longueur que je préfère pour mes jupes/robes. Le modèle est vraiment joli mais il ne tombe pas parfaitement bien à cause du mauvais choix de tissu.  En effet, il est préconisé d’utiliser un jersey avec 40% d’élasticité. Je m’étais mise à la recherche de la perle rare au Stoffen Spektakel avec Tokad et j’ai opté pour ce tissu à chevrons un peu raide et avec 10-15% d’élasticité tout au plus.

img_1666bis

En le sortant de mes étagères, déjà, je me suis dit qu’il n’allait peut-être pas convenir et que je ferais peut-être mieux de le garder pour une veste Topaze. Peut-être qu’en coupant un 36, ça passerait… J’ai tergiversé longtemps… Oui, non, non, oui … et puis zut, j’ai respiré un grand coup et coupé un 34, ma taille habituelle chez Named. J’ai rogné sur les marges de coutures mais malgré tout, je suis un peu à l’étroit et le tissu assez raide n’est pas hyper confortable.

img_1672bisFaire de belles boutonnières sur un tissu avec 40% d’élasticité ne doit pas être facile sans bien entoiler les parties devant, je n’en ai pas eu besoin. Au bas de la robe, j’ai fait un ourlet invisible main, la finition est plus jolie.

img_1691

Le décolleté assez ouvert laisse voir mes sous-vêtements si je me penche, j’ai donc cousu une petite pression à la main sur le col croisé.

img_1695

Hou-là! Même en campagne , on croise de dangereux chauffards sans permis!

img_1657

J’aime ma robe, bien sûr, j’aime ses grandes poches prises dans les côtés, j’aime son col tailleur, j’aime la coupe croisée, mais le rendu aurait été bien meilleur avec un autre tissu…

Comme d’habitude, tout roule, il y a de nombreux repères de montage. La seule difficulté réside dans le montage du col  mais les schémas guident sa réalisation.

Cahier des charges

Pilvi coat dress

Tissu et boutons achetés au Stoffen Spektakel

Collier douce parenthèse de chez Lili et le scarabée roz

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 16 Commentaires

Coutures pour minus

Je couds essentiellement pour moi. Mais cette année, il y a eu quand même quelques coutures pour des modèles réduits… Petit condensé.

Le petit grandit et j’ai de la chance, il aime ce que lui coud sa môman. On commence avec des sweats.

13148017_10208491876481655_1403853742_o

Sweat Totem owl en 110 cm, un classique chez moi. Facile et rapide, il est issu  du magazine Ottobre 1/2014 déjà réalisé ici.

img_1365

Quasiment son frère jumeau, réalisé une taille au-dessus.

img_1616

Et un troisième!

be cool

Tee-shirt Be cool coupé en 110 cm, un peu grand. Les épaules sont légèrement tombantes. Dans le magazine Ottobre 1/2015, le tee-shirt existe aussi en manches longues, il est appelé smart guitar. c’est pratique, le corps est identique, il suffit de décalquer les deux sortes de manches et on a deux modèles pour le prix d’un!

IMG_1268

Un classique encore sur le blog, un tish dégourdi de Her little world déjà réalisés plusieurs fois, comme ici ou ici.

IMG_1155

Coupé en 6 ans, pour mon 5 ans et demi.

IMG_0587

Robe Magpie du magazine  Ottobre 4/2014. Un élément du cadeau offert à mon amie Tokad, jeune grand-mère. Le tee-shirt Autumn Forest issu du même magazine a été offert un peu avant et je n’ai même pas pensé à le prendre en photo. Dommage!

IMG_20160724_154747

Et il y a eu des bébés! Deux carnets de santé pour deux soleils venus illuminer leur famille après une longue attente.

Une baby box pour le bébé du prof de trompette du grand.

baby-timael

Beaucoup de chutes utilisées pour ces coutures… Coudre pour les petits, ça permet d’écluser les chutes des tissus utilisés pour les grands: un reste de cette jupe, de ce tee-shirt, de ce sac, ou de cette robe…

Catégories : couture bébé, couture garçon, couture petite fille | Étiquettes : , , , | 13 Commentaires

Le cas de la jupe serpillière

Ah! Ah! En voilà un titre vendeur!

Tout ça c’est la faute de Séverine… Il faut bien que ça soit la faute de quelqu’un! Plusieurs fois par an, je descends de ma montagne et retrouve les copines alsaciennes pour des virées tissus. On s’amuse beaucoup, on se lance des défis, on se motive, on plaisante… Quand Tokad et moi craquons pour ce genre de tissu tissé, Séverine nous taquine toujours en disant que cela lui fait penser aux tissus utilisés pour les serpillières… Hi! Hi!

img_1626

Sympa, comme résultat! J’ai choisi pour mon tissu serpillière une jupe Sélénite d’Histoire de coudre toute simple, sans poche pour la finir plus rapidement… Hahum…

img_15972

Rapidement, mon oeil! Commencée en février dernier, elle traînait dans mon atelier et je ne l’ai terminée que la semaine dernière, il me manquait de la doublure que j’ai trouvée avec les Alsaciennes justement en novembre.

img_1623

J’aime beaucoup ce modèle déjà réalisé ici, qui permet pas mal de fantaisies: poches ou non, passepoil ou non, tissus contrastés ou non… Sélénite est peu gourmande en tissu et permet d’utiliser ses chutes, comme ici, un reste de suédine noire.

img_1621

De plus, les bandes contrastées noires affinent la silhouette, ce qui est plutôt appréciable. J’ai fait un ourlet invisible main et comme pour la dernière jupe, j’ai oublié d’ajouter les 3 cm de marges de couture en bas. J’ai ajouté seulement 1 cm mais la longueur me convient.

img_1582

Cahier des charges.

Jupe Sélénite d’histoire de coudre coupée en 36. Sans poche.

Fermeture invisible de 22 cm.

Un reste de suédine acheté dans ma mercerie et coton épais acheté en Alsace.

Collier douce parenthèse lili et le scarabée roz

Je l’aime bien ma jupe serpillière, bien plus que je n’aime passer la serpillière… Coudre tous les jours, oui! La serpillière, non!

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 24 Commentaires

Calcite

Avouez tout de même que c’est cocasse.Voilà un patron que je ne me voyais pas tester, encore moins porter et je me retrouve à faire une deuxième version dans la foulée de la première tellement j’ai trouvé Calcite sympa à coudre et à porter…

15053192_10210152667000380_1454976133_obis

J’ai choisi pour cette deuxième version un coton imprimé beaucoup moins fluide que le tissu utilisé pour la première blouse. Le col se tient mieux et le tombé est joli. Comme pour la première, je n’ai choisi un tissu contrastant que pour les pattes des manches.

15034326_10210152667840401_2139957128_o

Maintenant que je maîtrise l’étape 4, la couture des pattes de l’encolure, la couture de la blouse a été assez rapide et tout a roulé. D’ailleurs, l’article de SBcréations, toujours très détaillé, avec sa multitude de photos de toutes les étapes de couture, vous permettra de passer haut la main l’étape 4 si comme moi, vous bugguiez sur ce point.  Résorber l’embu des manches a été un peu plus difficile avec ce tissu un peu plus épais, mais avec deux lignes de fronces, tout va bien.

15064915_10210152681960754_1532588000_o

Je suis assez contente de mes raccords milieux devant, ce n’est pas trop mal… J’ai remonté le repère de fente de 2 cm, je n’aime pas les hauts trop échancrés, c’est la seule modification que j’ai apportée au patron.

15052186_10210157359197682_1779280494_o

À la galerie de minéralogie et géologie du muséum d’histoire naturelle à Paris, quelle ne fut pas ma surprise de me retrouver nez à nez avec des calcites portant fièrement ma calcite… Amusant, non?

15007729_10210153023689297_930818080_o

Cahier des charges

Patron Calcite d’histoire de coudre coupée en 36 pour 8€

Tissu  acheté avec les copines en Alsace pour moins de 2€

Repère de fente remonté de 2 cm

La visite à la galerie de minéralogie est spectaculaire, les minéraux éblouissent par leurs formes, leurs couleurs, leur beauté…

picmonkey-collage

Je comprends pourquoi Frédérique a choisi le nom de ce minéral pour sa blouse, magnifique, non?

15007920_10210153039689697_216743276_o

Cahier des charges

Patron Calcite d’histoire de coudre coupée en 36 pour 8€ en PDf

Le patron est disponible en patron pochette pour 14€

Repère de fente remonté de deux centimètres.

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 8 Commentaires

Le bal des sirènes

Quand Frédérique, la créatrice d’histoire de coudre, m’a parlé de son nouveau projet la blouse Calcite, je n’ai pas été emballée par le dessin technique…

J’avais peur que la blouse soit trop ample, les pattes devant me paraissaient étranges… Et puis… comme j’avais un peu de temps devant moi pour coudre, je me suis laissée tenter par la construction inhabituelle de cette blouse, avec Frédérique, j’apprends toujours, à chaque nouveau patron.

dsc_15261

Et vraiment, je ne le regrette pas! J’adore ma nouvelle blouse.

img_1562

Simple en apparence, Calcite est une blouse originale avec des pattes prises dans des plis à l’encolure et aux bas des manches. On peut utiliser un tissu contrasté pour les mettre en valeur ou non. J’ai choisi des pattes contrastées uniquement pour les manches, un crêpon rose, un reste de ma robe hippie.

img_1539

La blouse n’est pas cintrée , il n’y a pas de pince mais elle n’est pas trop ample comme je le craignais. J’ai coupé ma taille, 36, et c’est parfait.  J’ai eu un grand moment de solitude à l’étape 4, pour coudre la patte de l’encolure… Pourtant les schémas sont clairs, ma copine Michèle  m’a donné un petit coup de pouce et tout m’a paru tellement évident! Je conseille aussi de faire une double ligne de fronces pour résorber l’embu des manches plutôt qu’une seule comme préconisé dans les explications.

img_1533

J’ai choisi un tissu fluide, une sorte de mousseline un peu transparente. Mais le col se tient relativement  bien grâce aux parementures thermocollées.  Il bouge mais ne s’ouvre pas trop.

img_1546

J’avais aussi peur que mes petites sirènes soient too much mais j’aime tout! Les motifs, le tissu, le patron, les nouvelles techniques… Bref, Frédérique me pousse souvent au delà de mes goûts vestimentaires comme pour Jacinthe et je n’ai jamais eu à le regretter jusqu’à présent.

img_1523

Cahier des charges

Patron Calcite d’histoire de coudre coupée en 36 pour 8€

Tissu sirène acheté avec les copines en Alsace pour moins de 2€

Restes de crépon du stock.

Je vous laisse avec une vraie sirène, une championne avant de devenir une gloire d’Hollywood…

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 12 Commentaires

Maneki Neko

J’ai enfin osé couper dans cette magnifique double gaze que m’a envoyée Diep de Diydistict. Je voulais en faire une chemise Rosa mais je n’avais pas attention au fait que la laize n’était que de 109 cm et je n’ai pas pu faire rentrer tous les morceaux dans mon coupon.

Je me suis rabattue sur une chemise manches courtes, une valeur sûre: Mélilot de Deer and Doe.

img_1507

Quelle chance de tester cette double gaze! Est ce dû au Maneki Neko? On ne fait pas plus japonais que ce chat porte-bonheur, je suis sûre que vous en avez déjà vu dans un commerce asiatique. Il apporte le bonheur ou la richesse, la chance… J’espère en avoir dans mes futures coutures!

img_1497

Mais au fait, la double gaze, quésako? La gaze c’est le paradis pour ton épiderme de bébé: tout doux, léger pour l’été, hyper agréable à porter. Double, parce que deux épaisseurs de gaze sont superposées, attachées ensemble à intervalles réguliers, avec des petits points quasiment invisibles.  On évite ainsi de voir à travers la chemise, ça m’arrange, je n’aime pas que l’on devine la couleur de mes sous-vêtements.

img_1495

Le tissage est assez lâche et a tendance à s’effilocher sur les bords, c’est pourquoi Mélilot avec ses coutures anglaises à l’intérieur est vraiment parfaite pour ce tissu.

img_1502

Oh mais il y a un petit chat caché dans cette grange! La double gaze vous tente? D’autres tissus sont disponibles ici. A coudre, ce n’est pas plus compliqué qu’un coton si on prend une aiguille adaptée. J’ai utilisé une aiguille Schmetz microtex 70.

Et si vous trouvez le Maneki Neko mignon , d’autres tissus très sympas ici.

img_1486bis

Cahier des charges

Mélilot de Deer and Doe coupée en 36 déjà réalisée ici et ici.

1,50 mètre de double gaze Maneki Neko de chez Diydistrict pour 25,50€

9 boutons de récup.

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 13 Commentaires

Rosa rosa rosam

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa, rosarum, rosis, rosis ….

Vous étiez latiniste à l’école? Cette Rosa-ci est moins indigeste que les déclinaisons que je devais apprendre au collège, quelle torture.

img_1455

J’ai craqué sur un nouveau patron de chez Tilly and the buttons avec deux versions disponibles: chemise ou robe-chemise, le bonheur, quoi!

Comme dans cette marque de patron indépendant, je n’ai cousu que la jupe miette, j’ai coupé une toile dans cette viscose fluide avant d’attaquer une superbe double gaze que m’a envoyée Diep de Diydistrict.

img_1472

J’ai coupé une taille 2 bien que mon tour de poitrine soit supérieur au tableau de mensurations. Et je suis à l’aise, très à l’aise parce que j’ai commis une erreur. En effet, je n’ai pas trop regardé les explications et j’ai mal monté la parementure. J’ai pris les devants en sandwich au lieu de rabattre la parementure totalement sur l’envers. J’ai 3 cm devant de trop et la poche est du coup décalée. Même sans erreur, une taille 2 est je pense, suffisante pour moi.

img_1466

Pas de fente capucin au bas des manches, on fait un simple ourlet et il y a une bride pour les remonter. La bride mériterait d’être un peu plus haute d’ailleurs. Ces manches simplifiées, c’est un peu dommage pour une chemise travaillée comme celle-ci avec des découpes princesses qui cintrent joliment la taille.img_1474bis

J’ai choisi des pressions nacre puisqu’à cause de ma boulette la patte de boutonnage est trop étroite pour faire des boutonnières.

Je regrette d’avoir eu trop confiance en moi et m’être passée des explications, elles sont largement illustrées de photographies et permettent une réalisation sans soucis (normalement).

img_1469bis

Au dos, il y a un joli empiècement en pointe. Le dos est simplifié encore par rapport à une chemise classique puisque l’empiècement n’est pas doublé. Pour une prochaine, j’éviterai le passepoil au dos, la viscose était super glissante et faire une belle pointe avec le passepoil a été mission impossible.

Des améliorations à apporter donc, même si cette toile me plait et est largement portable!

Cahier des charges

Patron  Rosa de Tilly and the buttons coupé en taille 2 pour 10€50

7 pressions nacres du Stoffen Spektakel (4€50 les 15)

Viscose fluide achetée avec la copines en Alsace pour 2€ environ.

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 19 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.