Under pressure

Chaque rencontre avec les copines couturières alsaciennes, c’est un peu une fête…On achète des tissus, pas mal de tissus… Ce qui déjà en soit, pour une addict comme moi, est vraiment très chouette. Et puis, on se lance des défis … Et j’ai raté les deux derniers, la loose.

Pour le défi volant de février, j’ai pas mal cogité, je n’aime pas vraiment les volants en plus… Et puis j’ai opté pour un patron du magazine Burda de mars 2015, en me disant qu’il fallait bien que je me lance un jour dans la traduction du langage burdesque. Mais bien mal m’en a pris, voilà un joli flop couture… J’ai coupé un 36, la plus petite taille proposée pour ce modèle et c’est trop grand. Enfin trop grand , pas partout… Je n’ai rien compris aux explications, j’ai mal monté la parementure de boutonnage, ce qui fait que je suis étranglée quand je ferme le dernier bouton, la loose.

Et le comble, hein, c’est que j’ai monté un des volants devant sur l’envers du tissu, re-la loose… Je l’ai portée quand même, il était trop tard pour que je couse autre chose, la grosse loose… En plus j’ai utilisé un tissu super sympa, re la grosse loose.

Pour couronner le tout, l’homme, a émis un avis très tranché sur cette chemise: « ça, c’est vraiment moche, on dirait un vêtement pour femme enceinte… » OK. Au moins, on ne pourra pas m’accuser de snober Burda sans avoir testé.

Dommage, mes raccords rayures étaient chouettes.

Si bien que pour la prochaine rencontre, j’ai la pression! Alors je m’y suis prise à l’avance.Le thème retenu, c’est tissu commun: une viscose légère ornée de petits oiseux (c’est tendance…) avec une lisière.

J’ai tout de suite pensé à la blouse Coquelicot d’Histoire de coudre afin d’utiliser la lisère pour la parementure au milieu du top. La viscose se marie bien avec ce modèle un peu ample, j’ai coupé un 36 et c’est parfait pour moi.

Le dos liquette (qu’on ne voit pas puisqu’il dans mon pantalon…) est plus long que le devant. L’empiècement dos est doublé. J’avais peur que  le pli creux donne trop d’ampleur mais non, la blouse me plait comme ça.
J’ai bien aimé la finition au bas des manches: il est resserré par une série de 5 petits plis. Comme d’habitude chez Frédérique, les finitions sont originales et bien expliquées.  Bref, tout roule!

Les filles, le défi est relevé! J’espère que le thème ne changera pas d’ici juillet… Hi! hi!

Cahier des charges:

Blouse coquelicot d’histoire de coudre coupée en 36 sans modifications.

Viscose achetée au poids en Alsace.

Catégories : couture femme | Étiquettes : , | 20 Commentaires

Le monde entier est un cactus

Me voici dans un duo avec mon minus dans des sweats réalisés dans des jerseys du Stoffen Spetakel, un bonheur à porter avec un intérieur doudou super doux et bien chaud, parfaits pour cocoonner à la maison.

Pour le minus, un modèle qui a fait ses preuves: le sweat Totem owl du magazine Ottobre 1/2014 coupé en 116 cm pour mon presque 6 ans et légèrement allongé en bas.

D’habitude, je ne suis pas très sweat, mais je me suis laissée tentée par Tokad qui a acheté les mêmes ananas en rose et qui s’est cousu un sweat bien plus vite que moi. Je suis un escargot en couture épicétout.

Un sweat raglan sur la base du modèle Ottobre Monday basic du magazine 5/2013. J’ai été obligée de bien le raccourcir puisque je n’avais pris qu’un coupon ananas de 50 cm. J’ai ajouté une bande en bas et une bande en sweat pailleté pour l’encolure comme sur un tee-shirt, surpiquée à l’aiguille double.

Je n’avais jamais cousu de manches raglan avec des pinces, je ne vois pas spécialement la différence avec des manches raglan dépourvues de pinces…

Contrairement au mien, le sweat du minus dispose de bracelets de manches en bord-côte. Le patron Monday basic m’en prévoyait pas et j’ai eu la flemme d’en ajouter. Les manches sont ne sont pas très longues donc attention aux plus grandes que moi…

Cahier des charges

Pour moi, sweat monday basic du mag Ottobre 5/2013 coupé en 36

Sweats du Stoffen spektakel : 50 cm sweat ananas pour 6€, 70 cm de sweat pailleté acheté sur le stand « les tissus du chien vert ». Ils avaient trop de jolis tissus, une vraie torture.

Pour le minus, sweat totem owl du mag Ottobre 1/2014 coupé en 116 cm

sweats du Stoffen Spektakel, cactus acheté déjà en novembre, sweat et bord côte anthracite

Catégories : couture femme, couture garçon | Étiquettes : | 10 Commentaires

Sassenach

Une fois n’est pas coutume sur ce blog, je vais parler couture mais pas que… Partons en Ecosse. Lire la suite

Catégories : Uncategorized | Étiquettes : | 7 Commentaires

China girl

Ooooh mais je rêve, quelques rayons de soleil !!!

Vite, profitons-en pour photographier ce petit haut tout simple, issu de l’avant dernière collection de chez Named Pattern appelée Evolution Theory.

J’ai bien aimé cette avant-dernière collection, j’ai déjà cousu Pilvi, j’attendais avec impatience la nouvelle collection, playground, mais rien ne me plait vraiment à part le blouson en jean et comme je possède Topaze, je passe mon tour.

Revenons à Sointu, un kimono hyper simple, un devant, un dos, des bracelets de manches, deux passants pris dans les coutures des côtés et une longue ceinture. Le montage est hyper simple, plutôt rapide. Un biais termine proprement l’encolure. Pas de quoi fouetter un chat, et donc, à la portée de tous et de toutes.

La seule difficulté réside dans le tissu, il faut en effet choisir un tissu très fluide, ici un jersey-élasthanne, assez fin. Ça fait pas mal de plis sous les bras (à moins de les garder perpétuellement levés…), ce n’est pas déplaisant visuellement mais ce n’est pas trop mon style… J’aurais préféré des emmanchures moins larges. Je me demande si l’effet serait le même avec une viscose.

Avec une jupe, ce n’est pas mal non plus. Vivement le printemps!

Cahier des charges

Patron Sointu de chez Named coupé en 34.

Jersey- élasthanne vert sapin acheté au poids en Alsace.

Catégories : couture femme | Étiquettes : , | 3 Commentaires

Good day

Vraiment un bon jour après plusieurs ratés couture ici (Ne me parlez plus jamais de Burda!) ou ici . D’ailleurs je vous invite à partager vous aussi vos flops couture sur instagram, le #flopcouture est lancé, je me sentirai moins seule…

img_2044

Un bon jour donc avec un patron GRATUIT pour un petit chemisier qui me va, des boutons de récup, un tissu au poids qui m’a peut-être coûté 1 € .

img_2038

Pour un patron gratuit, je le trouve hyper bien ficelé. On peut choisir, grâce à des calques, de n’imprimer que sa taille, de choisir avec ou sans marge. Le livret d’explications est assez détaillé même pour les débutantes, avec des schémas et tout et tout… Merciiii! Ah! Ce n’est pas du Burda… Oui, j’ai une dent contre les explications nébuleuses de Burda…

img_2033

J’aime beaucoup la taille cintrée qui fait une jolie silhouette. Il y a de longues pinces verticales sur les devants et le dos et des pinces poitrine. J’aurais pu bosser les raccords de l’empiècement et du dos, mais tant pis. J’aime aussi le bas liquette mais pas trop, juste ce qu’il faut.

img_2048

Le col n’a été pas hyper facile à monter avec mon tissu très fluide, j’aurais dû entoiler les deux pieds de col. Sinon c’est un patron assez simple et gratifiant.

img_2047J’adore! Et je vous ai déjà dit que ce patron était gratuit? Vraiment a good day!

Cahier des charges:

Patron Fit but you know it du blog Essais et erreurs coupé en 36 sans modifications

5 boutons de récup

Viscose achetée au poids.

Catégories : couture femme | 26 Commentaires

Moneta party

Quand j’ai vu passer cette invitation, je ne pouvais que me joindre à cette Moneta party!

monetapartyinvitefinal

Organisée par 3 blogueuses,  Elle (Sew Positivity), Rach (Rach Against The Sewing Machine) et  Abi (Sew Abigail), la moneta party permet aux couturières de célébrer ce patron très réussi de Colette patterns en postant une photo sur instagram de sa moneta avec le #monetaparty, tout simple.

img_2016

J’avais justement ramené de ma dernière virée tissus avec le gang de l’est un très joli jersey viscose fleuri.,(Oui, oui, encore des fleurs, je m’étonne de plus en plus.), un jersey très joli certes, mais très fluide et extensible, pas très facile à coudre.

img_2003

Pour changer un peu des versions réalisées précédemment, j’ai choisi un col proposé dans le livret gratuit des extras… Après avoir longuement hésité, j’ai choisi le col Claudine… Oui, oui, je m’étonne encore moi même, avant, je trouvais les cols Claudine très gnan-gnan.

img_2008

Pour une fois, j’ai ajouté les poches prévues dans le patron, j’aime bien les robes qui ont des poches.

img_2002

Comme les précédentes monetas, j’ai raccourci la jupe de 10 cm ici.

img_2012

 

Ce qui est très sympa, ce sont les multiples versions qui donnent de nombreuses idées. J’ai bien aimé celle-ci avec ses délicates broderies. (→ Cliclic), celle-ci avec son grand volant et sa couleur printanière. (→ Cliclic) ou encore celle ci, bicolore, avec le col monté à l’envers. (→ Cliclic)

La moneta se marie décidément bien avec la dentelle ici (→ Cliclic) ou encore ici  (→ Cliclic)

Très fun cette party!

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 17 Commentaires

Nous sommes deux soeurs jumelles.

Chaque fois que je me rends au Stoffen Spektakel, je m’arrête toujours devant le stand d’un monsieur qui vend de superbes similis, prends un petit coupon de 50 cm sans forcément avoir de projet précis. Dans un coupon de 50 cm de simili, j’arrive, généralement, en « tétrisant » les pièces des patrons à faire deux sacs.jumelles

Deux sacs donc, presque jumeaux, un sac Greta d’Allerlieblichst, pour ma copine Anne-Françoise qui se lamentait depuis des lustres de n’être pas beaucoup gâtée alors que sa fille, recevait toutes mes attentions: ici, ici ou encore ici. Bé oui, je la connais depuis toute petite, c’est une adulte à présent et comme elle aime le fait-main, ça me fait plaisir de lui faire plaisir.

img_1977

L’autre est pour moi, une besace made in china, la dernière, dont le simili acheté je ne sais plus où il y a longtemps s’est révélé de mauvaise qualité, s’est déchirée. Il m’en fallait une nouvelle.

img_1987

Au dos, mon étiquette achetée chez Jetiquette.

img_1995

Sur un des côtés, j’ai ajouté des motifs découpés avec ma caméo. Les coller au fer à repasser est délicat mais en le faisant gentiment en utilisant du papier sulfurisé pour faire tampon, le simili ne fond pas en général.

img_1984

De l’autre côté, un gri-gri pois plume fait son timide et j’ai utilisé pour la sangle une belle boucle de ceinture trouvée chez Déco cuir.

img_1986

A l’intérieur tout mon barda, une doublure fleurie et une poche zippée réalisée selon mon tuto.

img_1982

J’ai choisi cette fois-ci une attache-cartable et une sangle cuir de chez Déco cuir, une vraie mine pour les faiseuses de sacs ce site.

Cahier des charges:

Patrons: la besace made in China des Chiffoneries du chat et le sac Greta d’Allerlieblichst

Sangles cuir, boucles, attaches cartables, rivets achetés chez Déco cuir.

50 cm  de simili cuir et 50 cm coton déco achetés au Stoffen Spektakel. Prochaine édition le 18 mars à Besançon, il me tarde de choisir mon nouveau simili, j’y serai certainement et vous?

Catégories : Sacs | Étiquettes : , | 8 Commentaires

Itsi bitsi petite Rosa

Après ma première version test où je m’étais trompée dans le montage des parements devant, j’avais très envie de récidiver cette jolie chemise cintrée appelée Rosa.

img_1866

Le tissu de la première chemise était très fluide et j’avais de la place dedans, j’ai donc gardé la même taille, une taille 2, soit un 36 français selon le tableau de tailles chez Tilly and the buttons. C’est ma taille habituelle dans le commerce, je porte même parfois du 34. Mais hélas, cette chemise Rosa est bien trop petite, surtout à la poitrine, ça tend dans le dos, bref, elle ne me va pas.

img_1878

C’est vraiment dommage parce que je me suis faite aux petites fleurs et j’aimais beaucoup celles-ci, délicatement roses, depuis que je couds je me suis habituée à porter des fleurs et même du rose. Dingue! La couture m’a transformée.

img_1917

Le modèle comprend un empiècement en pointe dans le dos, beaucoup plus facilement réalisable sans passepoil.

img_1891

Je regrettais la finition proposée au bas des manches beaucoup trop simpliste à mon goût. Les manches 3/4, c’est bof dans la montagne. Mais j’aime bien la bride pour pouvoir les relever l’été. J’ai donc allongé les manches de 5 cm, remonté le positionnement de la bride, ajouté une fente indéchirable et des poignets.

img_1905

On peut remonter les manches vite fait par une chaude journée. Bon , il faudra que je m’applique plus au pliage en les remontant…

img_1901

J’ai trouvé de jolis boutons roses dans ma mercerie, il m’en a fallu 2 de plus que ceux préconisés puisque j’ai ajouté des manches. J’ai du me résoudre à me séparer de ma Rosa, pourtant, j’adore vraiment cet imprimé.

Elle est trop petite, vraiment. Elle est partie chez ma copine Eléonore de  Blabla couture mais même si elle est plus mince que moi, j’ai bien peur qu’elle soit juste pour elle aussi, et puis, elle a de plus longs bras que moi. Elle taille vraiment petit, parce qu’Eléonore, elle porte du 34

img_1923b

Cahier des charges

Patron Rosa de Tilly and the buttons coupé en taille 2 trop petit

Manches allongées de 5 cm, ajout de poignets, d’une fente indéchirable.

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 19 Commentaires

Robe de fête

A chaque année, sa tenue de fête…

Cette année, je me suis laissée tenter par Aldaïa de Pauline Alice.

img_1737bis

Ce qui m’a beaucoup plu, c’est le fait que de multiples combinaisons soient prévues et permettent de nombreuses variations afin de rentabiliser le patron.
img_1764bis

Pour ma robe, j’ai choisi la jupe et les manches du modèle A combinées avec l’encolure du modèle C et un très joli jersey acheté au Stoffen Spektakel bien extensible et brillant. Il a été très agréable à coudre et parfaitement adapté au modèle.

img_1802

J’aime bien l’encolure de ce modèle, très propre avec une parementure intérieure prise dans la couture des manches et maintenue par quelques points invisibles main. On fait une couture morte pour que la parementure ne se voie jamais sur l’endroit.

img_1766

Je trouve la jupe A très courte, même pour moi qui aime les jupes au dessus du genou et qui ne mesure qu’1 m 57. Elle est aussi très moulante , elle ne pardonne rien… même les tous petits ventres. Aïe!

img_1772

Je testerai le patron avec d’autres manches pour une version plus estivale donc, je trouve les manches longues trop larges. Je préfère une robe jersey avec une aisance négative. Les manches restent près du corps, tandis qu’avec Aldaïa, elles sont prévues plus flottantes, donc font des plis et vrillent un peu. Comme j’habite au Pôle nord, j’ai allongé les manches de 7 cm, elles sont devenues 3/4 mais j’aurais pu les faire plus longues.img_1804

Avec une ceinture, ce n’est pas mal non plus. Malgré les bémols des manches et de la jupe trop courte, ma robe me plait beaucoup. On m’a complimentée sur sa réalisation, ça fait toujours plaisir. Je ne me vois pas la porter tous les jours, elle est trop courte et le choix du tissu fait que je ne pourrai la porter que pour des événements particuliers.
img_1864

Des petits cadeaux de dernière minute fait-main ont trouvé leur place sous le sapin in extrémis! Je vous souhaite à tous et à toutes une heureuse nouvelle année 2017, de belles créations et du temps pour coudre !

Cahier des charges:

Robe Aldaïa de chez Pauline Alice jupe et manches A, buste C coupée en 36

Très joli jersey acheté au Stoffen Spektakel

Sur ce, je vais hiberner, le froid et la neige sont revenus dans ma montagne…

 

Catégories : couture femme | Étiquettes : , | 22 Commentaires

Rétrospective 2016

L’année 2016 a été moins prolifique que l’année 2015 mais comme depuis 3 ans, je me suis lancée comme défi de ne plus m’acheter un seul vêtement, il fallait bien que je remplisse ma garde-robe.

Une petite rétrospective?

Il y a eu des chemises évidemment.

2016-1Bruyère, mélilot, Rosa

Des chemises, encore des chemises…

2016-6

Blouse Carme, Mélilot manches courtes à carreaux et en double gaze.

Et bien sûr, des robes…

2016-2

Réglisse, Alder, robe Ditte

2016-3Mesa, Zéphyr, Olivia

retro2016

Pilvi, Zéphyr, et je ne pouvais pas finir l’année sans avoir réalisé une robe Moneta

Il y a eu des tests pour Histoire de coudre encore cette année. Je remercie vivement Frédérique pour sa confiance, son travail et son grand professionnalisme.

2016-4

Calcite n°2 et calcite petites sirènes, Béryl

Quelques jupes…

retro-20162

Sélénite, Rosari

Et deux vestes!  Je n’ai toujours pas réussi à me faire à ma veste Yona et je ne l’ai quasiment pas portée.

2016-9

Veste Topaze, manteau Yona

Les sacs, c’est mon premier amour, peu ont été cousu cette année mais cette fois-ci, ils l’ont été pour moi!

2016-5

Sac Greta, besace made in china

J’ai un peu cousu pour le petit.

2016-7

Des sweats

Et des petits cadeaux par-ci par là…

2016-7

Cette année, je suis très contente d’avoir animé un atelier fabrication de sacs chez ma copine Blablacouture.

C’était vraiment un chouette week-end!

img_0200b

 

Catégories : couture bébé, couture femme, couture garçon | 17 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.