Vitamine

La grande fan de chemise que je suis ne pouvait que craquer pour la sortie de cette chemise d’Ivanne Soufflet. J’ai profité de la promo de lancement pour acheter aussi le pack de suppléments. Je ne suis pas sûre d’utiliser les cols à volantés ou festonnés, mais on verra bien.

J’ai pris des risques en coupant ce superbe coton bio de chez birch fabrics acheté il y a une éternité, je ne sais même plus où, sur un coup de coeur. Je l’avais vu cousu sur un blog dont je ne me rappelle plus le nom, le couseuse avait réalisé une chemise (toujours) tiré d’un livre japonais, si ça vous dit quelque chose, faites moi signe…

J’avais été intriguée par ces pinces en diagonale positionnées  le long de la patte de boutonnage alors que traditionnellement, elles sont placées sur les côtés. C’est ça qui m’a fait acheter le patron parce qu’honnêtement, j’en ai largement assez des chemises.

Je ne regrette pas mon achat, bien au contraire. J’ai découvert un livret d’explications hyper, hyper, détaillé, expliquant toutes sortes de techniques: coin parementure, coutures anglaises… J’en connaissais la majorité puisque je ne suis plus une débutante, mais cela peut être intéressant pour certaines. Il y a moult variations proposées: de la chemise sans manche aux manches longues, basque, col plat avec parementures intérieures, pied de col, col pointu, col rond, col volanté, col festonné, double col, empiècement contrastant sur le corsage, pli d’aisance dos ou pas… Et j’en oublie certainement.

J’ai choisi la version pied de col avec un col rond que j’ai bordé d’un passepoil. Cette idée est donnée dans le livret, on n’y pense pas forcément à la réalisation même si c’est assez facile à faire.

J’ai coupé le dos avec le pli d’aisance. Il n’y a pas d’empiècement dos comme pour une chemise classique. J’ai choisi les petits mancherons, je ne sais pas pourquoi, d’habitude, je trouve que ça donne un air Goldorak pas très plaisant mais ça passe. L’emmanchure est finie proprement par une parementure intérieure que j’ai bordée de biais liberty adelajda beige. Il n’y a que moi qui le voit mais j’aime bien que le vêtement soit aussi joli à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Je suis plutôt contente de ma chemisette, je tenterai d’autres versions dans des tissus plus fluides, comme j’adore les chemises, le patron sera vite rentabilisé.

Cahier des charges

Chemise Vitamine avec compléments de chez Ivanne S coupée en 36 pour mon 36

Coton bio de chez Birch Fabrics dans le stock depuis au moins 5 ans.

Boutons carrés gris achetés à 50% lors du déstockage de ma mercerie qui a fermé.

Publicités
Catégories : couture femme | Étiquettes : | 9 Commentaires

Navigation des articles

9 réflexions sur “Vitamine

  1. Pingback: Perroquets vitaminés | c'est qui qui coud?

  2. c’est une réussite !

  3. Très jolie. On va pouvoir s’amuser avec ce super patron. 😉

  4. J’aime beaucoup le mancheron. C’est une belle découverte encore une fois!

  5. Elle est toute jolie cette chemise !!! Bravo !!!

  6. Voilà une bien jolie chemise avec une coupe très originale. Elle te va très bien. Bravo pour les belles finitions. J’adore le col rond passepoilé, à la fois discret et classe.

  7. Très jolie chemise. Moi non plus je n’aime pas les mancherons d’habitude mais là ça rend bien et le motif est très sympa.. Je dois avouer que j’adore aussi la jupette en jean. Réalisation perso ou achat?

  8. Elle est jolie cette chemise. Et j’adore l’effet créé sur un tissu rayé par ces pinces en V, qui font l’originalité du modèle !

Vous voulez dire un petit mot? N'hésitez pas, ça fait plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :