annabel Lee

Le printemps des poètes se termine demain et je me sens d’humeur poétique avec Annabel et Edgar Allan Poe. Nous célébrons le printemps des poètes avec mes petits élèves et ils adorent dire, écrire des poèmes tous les jours depuis début mars. Annabel, c’est aussi cette jolie blouse/chemise proposée par Anna Rose Pattern. Décidément, j’aime ce que propose cette créatrice. Ses patrons sont modulables, ce qui permet de réaliser plusieurs versions sans s’ennuyer et ça, j’apprécie.

Ce qui m’a fait craquer pour Annabel, c’est ce joli plastron et son aspect chemise a plu à la grande fan des chemises que je suis. J’aime Annabel! Hi! Hi! J’ai choisi la version blouse , la patte de boutonnage ne descend pas jusqu’en bas et s’arrête au bas du plastron que j’ai réalisé avec les 3 petits plis couchés.

J’ai choisi une viscose avec un imprimé un peu ethnique dont le jeu de rayures horizontales pouvait donner un aspect sympa à ma blouse.

Tout est vraiment bien expliqué. L’assemblage du plastron aux devants est un point technique à ne pas rater mais c’est vraiment du gâteau grâce au pas à pas technique en photos, très détaillé, sur le site de la créatrice. Elle explique aussi comment réaliser le col mais je préfère utiliser la technique de Four square walls.

Au dos, un empiècement comporte un pli d’aisance. Cette première version sans modification, n’est pas si mal. Mais pour une prochaine, il faudra réduire légèrement les épaules un poil longues pour moi.

On peut choisir des poignets boutonnés ou des bracelets de manche. Une fois la manche montée et la fente indéchirable faite, je me suis aperçue qu’elles étaient longues pour moi. J’ai donc réduit la manche de 2 cm et la fente est un peu petite. j’aurais pu réduire encore la manche d’un ou deux cm supplémentaires. De nombreux tutos existent sur le net expliquant comment coudre une fente indéchirable dont celui d’Anna Rose pattern. Je ne replie pas le biais sur l’envers à la fin de la couture, mais je vais essayer la prochaine fois. Ils sont justes les poignets et attention, j’ai de petits poignets.

Le printemps des poètes se termine, je suis bien triste. Il nous apportait une parenthèse de douceur quotidienne, douceur dont la période actuelle manque cruellement. Depuis que l’on m’aie fait lire pendant mes études, je relis souvent Annabel Lee… Comme hubert Felix Thiéfaine, cette histoire d’amour triste faisait vibrer mon coeur d’adolescente…


 
Il y a mainte et mainte année, dans un royaume près de la mer, vivait une jeune fille, que vous pouvez connaître par son nom d’ANNABEL LEE : et cette jeune fille ne vivait avec aucune autre pensée que d’aimer et d’être aimée de moi.

Cahier des charges

Patron Annabel de chez Anna Rose Pattern coupé en 36 à modifier pour la longueur des manches et des épaules.

Viscose achetée au poids avec les copines alsaciennes.

Boutons du stock

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “annabel Lee

  1. Elle est bien jolie !

    Aimé par 1 personne

  2. Chartres

    J’aime beaucoup ta réalisation de cette blouse. Il ne semble pas y avoir de problèmes importants sur ce patron.Je viens de l’acheter et vais me lancer.J’espère que mon Annabel sera aussi sympa que la tienne !

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore ! … le tissu bien exploité met en valeur les originalités de cette blouse/chemise. Bravo

    Aimé par 1 personne

Vous voulez dire un petit mot? N'hésitez pas, ça fait plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :