Articles tagués : Mimoï

La mère Denis

Avec les copines couture, on aime se lancer des défis quand on se rencontre.

Souvent, c’est un tissu commun que nous cousons toutes et on ne passe pas inaperçues. Le défi, cette fois-ci, était de réaliser une robe ou un haut croisé. Encore une fois, il y a eu de bien jolies réalisations

J’ai choisi pour ma part une robe porte-feuille appelée Fever de chez Mimoi pattern dans une viscose fleurie bien fluide. C’est le deuxième patron que je couds de cette marque. C’est un patron PDF uniquement et j’apprécie de ne pouvoir imprimer que ma taille grâce à un système de calques.

J’ai coupé un 36 bien que je sois selon le tableau de mensurations en 38 pour la poitrine et la taille et en dessous du 34 pour les hanches. J’ai largement assez de place pour le corsage mais je vais y revenir. Les explications sont assez détaillées mais je ne conseille pas cette robe à des couturières débutantes.

Le décolleté dos est assez prononcé sans toutefois laisser apparaître les bretelles du soutien-gorge. Je déteste laisser entrevoir mes sous-vêtements, je ne trouve pas ça chic.

La créatrice, sur qui la robe tombe super bien sur les photos du site, dit mesurer 1m70. Sur moi qui ne mesure qu’1m58, le corsage blouse trop, le décolleté s’ouvre un peu malgré la petite pression cousue main. Il aurait fallu raccourcir les bretelles d’au moins 5-6 cm, je saurai pour une prochaine fois. Je pourrais, vous me direz, les reprendre…

Mais mon Dieu, qu’est ce que j’ai galéré sur ces bretelles froncées! Il a fallu que je m’y reprenne plusieurs fois pour arriver à un résultat acceptable. Alors là, vraiment, je n’ai pas très envie de découdre les coutures mortes, les bretelles dont j’ai dégarni les angles, réduire les bretelles, refaire des fronces et recoudre le tout…

Pour éviter que la jupe ne s’ouvre trop, on fabrique deux liens spaghettis à nouer cousus sur les jupes. Je ne crois pas les avoir bien positionnés, ils sont visibles, je crois qu’ils devraient être dessous mais ce n’est pas très gênant. Ils sont cachés par la ceinture et comme ils sont réalisés avec le même tissu, ils se fondent dans le motif. Je conseille vivement pour ces attache-spaghettis d’utiliser un retourne biais comme dans cette vidéo sinon, c’est impossible à retourner.

Séverine m’a fait judicieusement remarqué que j’avais inversé le croisement de la robe. Je n’y avais pas prêté attention et je ne trouve pas ça choquant. Ça ne me dérange pas plus que ça. Le corsage n’est pas doublé mais fini proprement grâce à des parementures.

Les jupes sont joliment arrondies. J’ai réalisé l’ourlet en cousant un biais liberty du stock. Il existe plein de tutos sur le net pour apprendre à poser un biais rapporté, c’est hyper facile. Il faut un biais souple, un biais liberty ça a un certain coût, j’aurais pu fabriquer du biais avec ma viscose mais j’avais trop la flemme…

Malgré les petits défauts, j’aime beaucoup ma robe que je trouve très agréable à porter l’été.

Le superbe endroit permet de faire « une leçon de choses  » au petit…Tu vois Antoine, avant, quand la machine à laver n’existait pas, les femmes venaient au lavoir pour nettoyer le linge… Heureusement que maman a une machine à laver parce qu’elle ne s’appelle pas la Mère Denis!

Photos prises dans le joli village du Bizot, décor de cinéma du film Mr Batignole, son église gothique du XVIe siècle avec son toit de pierres de lave et ses chéneaux en bois, son lavoir ancien où coule une eau de source, ses jolies fermes comtoises, son ancienne maison de justice méritent le détour. Quand je vous dis que la Franche-Comté est à découvrir…

Cahier des charges

Patron Fever de Mimoi pattern coupé en 36 acheté 9€

Viscose achetée au poids avec les copines couture pour environ 4€

Environ 2,5m de biais liberty du stock environ 5€

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 9 Commentaires

Eddy forever

Me revoilà avec une nouvelle chemise, que c’est étonnant! Il faut dire que j’ai craqué sur cette jolie chemise Eddy de chez mimoï pattern qui m’a fait de l’oeil avec ces multiples variations comme je les aime.

Pour cette version, j’ai choisi :

  • le col biseauté
  • Le devant avec plastron plissé
  • Le dos avec un pli d’aisance
  • La patte boutons simples
  • Les poignets biseautés

On ne voit pas trop les plis nervurés sur la photo. Cela ne me faisait pas spécialement peur ,puisque j’ai déjà réalisé plusieurs blouses carme avec plastron à plis,  mais la construction est un peu différente. Il faut bien tracer toutes les lignes, manier le fer à repasser et suivre les explications à la lettre.

J’ai choisi la patte avec boutons simples et dans mon stock bien fourni, il me restait des pressions nacre à poser au marteau achetées au Stoffen Spektakel 4€50 les 15. J’avais fait une belle provision, j’avais bien fait, je n’en ai plus revu de cette marque et surtout à un prix aussi intéressant.

J’aime bien la forme de ces manchettes qui changent un peu des poignets classiques. Le poignet est resserré grâce à deux petits plis et on réalise une fente indéchirable.

J’aime aussi la jolie forme liquette du dos. Dans les explications, il est conseillé de réaliser l’ourlet avec un biais retourné. Je préfère appliquer ma technique usuelle: piquer une ligne à 0,5 cm/ 0,75 cm du bord, puis faire deux replis au fer à repasser et piquer l’ourlet à la machine.

J’ai choisi un coton facile à travailler pour cette version et tout a roulé. Les explications sont limpides. J’adore les patrons qui permettent de nombreuses variations, on peut faire plein de versions sans s’ennuyer. l’inconvénient, c’est qu’il faut s’y retrouver dans la multitude de fichiers à imprimer.

Joli nom aussi pour ce patron… J’aime bien avoir des vêtements qui porte des prénoms… Tiens, si j’allais chercher mon Eddy dans mon dressing? Hi! Hi! Je vous laisse avec ma chanson préférée de Mr Eddy et vous souhaite beaucoup de courage en ces temps troublés.

Cahier des charges

Chemise Eddy de chez Mimoï coupée en 36

Coton acheté au poids avec les copines alsaciennes

Boutons pression nacre achetés 4,50 € les 15 au Stoffen Spektakel

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 5 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :