Articles tagués : Ottobre

Un peu de magie

Expelliarmus!

J’ai réalisé pour le minus et moi un autre duo après celui-ci et celui-ci. Pour mon sweat, j’ai utilisé le sweat Andrea de chez Petit Patron. La créatrice m’avait proposé, il y a longtemps de tester le patron soit en version adulte, homme ou femme, soit la version enfant. J’avais choisi la version femme, pour enfant, j’ai plein de magazines Ottobre et pour homme… Bah, l’homme ne souhaite pas spécialement que je couse pour lui.J’ai été séduite par les variations possibles du patron, mono-block ou color-block. J’avais justement acheté au Stoffen Spektakel en novembre 2017 ce joli tricot gris réversible avec un côté rayé gris/moutarde et un autre côté gris/croisillons moutardes qui se prêtait joliment à Andréa.

Comme il m’en restait un mini bout après la confection d’Andrea, j’ai réalisé un sweat coordonné pour le petit en utilisant le patron valeur sûre pour lui:  le sweat totem owl du mag Ottobre 1/2014 coupé en 122 cm. J’ai éclusé tout le coupon, je combats le stockage de chutes,.

Comme il ne m’en restait plus assez pour les manches, j’ai utilisé un reste de sweat anthracite déjà cousu ici et un reste de bord côte anthracite lui aussi. Le petit, même s’il n’a pas lu les livres de JK Rowling, commence à s’intéresser aux supers-héros, à la magie, aux dragons, au fantastique en général et a choisi le motif découpé sur du flock avec ma silhouette caméo.

J’aime beaucoup les manches raglan de ce modèle.  Je trouve tout de même Totem Olw un poil court et j’ai allongé le corps du sweat de 5 cm ainsi que les manches de 2 cm. Le petit le trouve trop long mais au moins, il lui ira la saison prochaine. Un sorcier a besoin d’un animal de compagnie, c’est bien connu et un chat noir fait parfaitement l’affaire.

Pour moi, le sweat Andrea a été coupé en 36. La réalisation s’est passée sans encombre. Les explications sont particulièrement détaillées et conviennent particulièrement à des débutants qui auraient peur de se lancer dans le sweat ou le jersey.

Foncez! Un sweat, c’est une pièce assez simple en fin de compte. Pour les couturières plus entraînées, la version color-block, s’avère un peu plus technique, surtout avec des rayures.

L’encolure d’Andrea est surpiquée avec une aiguille-double, comme pour le sweat du petit. J’adore ce tricot doudou réversible. Il faut que j’en retrouve au Stoffen Spektakel qui approche, il se prêtera mieux à la robe Pilvi que le tissu que j’avais utilisé précédemment.

Cahier des charges

sweat Andrea de chez Petit Patron coupé en 36

sweat totem owl du mag Ottobre 1/2014 coupé en 122 cm, corps allongé de 5cm, manches allongées de 2 cm

1m50 de tricot acheté au Stoffen Spektakel mais je ne me rappelle plus exactement le prix payé pas plus de 12 € le mètre.

Reste de sweat anthracite et de bord-côte dans le stock depuis longtemps

Publicités
Catégories : couture femme | Étiquettes : , | 9 Commentaires

A la poursuite de la chemise (pas forcément verte)

Dans ma recherche de la chemise idéale, j’ai testé pas mal de chemises différentes.

J’ai décidé de faire un petit récapitulatif des patrons testés, de leurs points forts, leurs points faibles à mon humble avis et selon mes propres goûts. Cela n’engage que moi bien sûr et les chemises sont placées par ordre de préférence.

Bon c’est un peu long, je le concède mais j’aime tellement ça les chemises!

Dolores de Milchmonster

Les +

  • Toutes les variations possibles du patron
  • Le pas à pas très détaillé
  • Une coupe cintrée que j’adore
  • Les pièces s’emboîtent parfaitement, les manches se montent à plat, c’est rudement pratique et rapide.
  • Le montage malin des pattes capucins
  • Les marges comprises de 0,7 cm
  • Un prix plus que raisonnable

Les –

Je n’en ai pas trouvé, gros coup de coeur pour ce patron. Peut-être le fait qu’il ne soit vendu qu’en allemand? Même si le pas à pas photo permet de largement s’en sortir pour les non germanistes.

dolores

Quinn de chez Named

Les +

  • L’originalité de la chemise avec son petit col croisé, sa découpe devant, les poignets mousquetaires.
  • Taille bien
  • Toutes les pièces s’emboîtent parfaitement
  • De nombreux repères présents pour bien assembler les pièces.

Les –

  • Le prix assez élevé
  • Les 18 boutonnières à faire (et les 18 boutons à coudre!)

IMG_9345

Rosa de Tilly and the buttons

Les +

  • De jolies découpes et une coupe cintrée
  • La possibilité de faire une robe ou une chemise

Les –

  • Elle taille petit. Attention!
  • Les bas de manches trop simples. (Mais depuis Tilly propose le patron de manches longues, ici.)

Patron Fit but you know it du blog Essais et erreurs

Les +

  • C’est un patron gratuit!!!
  • Le livret d’explications est très complet.
  • Les calques pour n’imprimer que sa taille ou imprimer comme on veut avec ou sans marges.

Pas de –

img_2038

Wenona de Named Clothing

Les +

  • C’est un patron qui offre de jolies variations: robe ou chemise, des plis ou pas, un mélange de tissus ou pas. Même si la coupe de la robe, très ample, ne me convient pas trop.
  • Les détails originaux: le joli dos qui fait un peu far-west, la forme du col, le devant travaillé.
  • Des pièces qui s’emboîtent parfaitement.

Les –

  • Le prix, assez élevé pour un PDF.
  • L’ouverture un peu simpliste des manches, il n’y a pas de patte de boutonnage, et finalement, je la trouve un peu trop béante. La prochaine fois, je ferai une fente indéchirable (tuto ici)

wenona

Meissa blouse de Papercut Pattern

Les +

  • De jolis détails comme les empiècements des épaules
  • les repères de boutonnage placés de façon originale

Les –

  • Les poignets trop serrés dont le montage est très étrange.

Vitamine d’Ivanne Soufflet

Les +

  • Beaucoup de variations proposées
  • Un pas à pas hyper détaillé et des conseils pour des finitions soignées.

Les –

  • Une coupe pas très ajustée.

Pussy bow blouse de Pattern Runway

Les +

  • Pas tout à fait une chemise, pas tout à fait une blouse, entre les deux, c’est un bon compromis pour les débutantes.
  • Assez rapide à réaliser puisqu’il n’y a pas d’empiècement dos, des bracelets de manches simplifiés et une fente indéchirable.
  • Taille bien.
  • La cravate séparée, on peut la nouer comme on veut ou s’en passer si on n’aime pas.

Les –

  • C’est une chemise pour la belle saison, à faire en tissu léger avec des manches 3/4. Quand on habite au Pôle nord comme moi, on ne peut pas la mettre tout le temps.

(Pas beaucoup de points négatifs, vous le noterez! ^^)

Pussy bow blouse

 Norma du magazine Ottobre design  2/2018.

Les +

  • Le prix 10,75 € et 18 autres modèles. On peut commander les numéros à l’unité ici.
  • Les tailles disponibles : du 34 ou 52
  • Les empiècements foncés aux épaules qui apportent de l’originalité
  • Le joli col

Les –

  • Le montage du col. Je préférerais qu’il soit pris en sandwich entre deux parementures.

Mélilot de Deer and Doe

Les +

  • Un patron très simple, idéal pour les débutantes avec des explications limpides
  • Une coupe originale, décontractée
  • Plusieurs variations assez sympas, notamment les boutons cachés par la patte de boutonnage

Les –

  • Pas vraiment de point négatifs, le dos liquette pourrait être moins long et moins arrondi.

melilot

Archer de Grainline Studio

Les +

  • Les jolis bracelets de manches.
  • Les explications claires accompagnées d’un sew along bien pratique
  • Les variations proposées: une chemise à pan, possibilité de faire une chemise sans manche (sur le site)

Les –

  • Elle taille grand. Selon le tableau de mensurations, je suis entre la taille 4 et la taille 6. J’ai fait une taille 4 et c’est trop grand.
  • La coupe est toute droite, sans pince poitrine. Ce n’est pas trop mon style, je préfère ce qui est cintré. Mais ça, c’est une histoire de goût.
  • Les épaules tombantes

IMG_1655

Juliette de République du chiffon

Les +

  • Une jolie coupe vintage
  • Un montage de col intéressant

Les –

  • Les explications un peu succinctes pour les débutantes.
  • Le prix, c’est le patron le plus cher de cette revue, mais c’est un patron pochette et les frais de port sont gratuits pour la France

IMG_4015

Bruyère de Deer and Doe

Les +

  • Originale avec sa forme liquette, sa parementure intérieure
  • Bien expliquée grâce au livret complet, elle est abordable pour les débutantes.

Les –

  • Un peu trop longue pour ma stature.
  • L’absence de pied de col

IMG_0002

Alice de Maison Victor

Les +

  • Taille bien
  • Magazine très agréable, de nombreux jolis modèles pour un prix raisonnable
  • Le pas à pas très clair
  • La jolie forme liquette du dos

Les –

  • La coupe un peu ample

IMG_4984

Triangle Ottobre 2/2013

Les +

  • Demande peu de tissu
  • Permet les mélanges de matières et de couleurs
  • Plutôt rapide et pas très compliqué.

Les –

  • Renforce l’effet d’épaules massives , à éviter peut-être quand on a une morphologie en V comme moi, zut! J’aime ma chemisette quand même et je l’ai déjà portée plusieurs fois.IMG_2676

Ottobre, chemise girly touch , tirée du magazine 5/2013. Chemise à manches longues à la base, mais il me manquait du tissu….

Les +

  • Le prix 8,95€ et 20 autres modèles. On peut commander les numéros à l’unité ici.
  • Les tailles disponibles : du 34 ou 52

Les –

  • Il faut dire que le fait que les motifs soient à l’envers m’a dégoûtée, et finalement, je l’ai peu (pas) portée… Presque un flop couture
  • Les explications peu claires.IMG_0093

Mythique de Aime comme Marie

Sujet à polémique, le patron a disparu de la vente.

Les +

  • Une coupe classique et cintrée

Les –

  • Les erreurs dans les explications
  • Les parements de manches montés à l’envers
  • Le prix (plus cher que Juliette avec les FDP) pour un patron dessiné à la main dans un emballage pas très costaud

IMG_1120

Les flops:

Chemisier à basque volantée du magazine Burda de mars 2015

Les +

  • Pas grand chose…

Les –

  • Les explications nébuleuses
  • Burda taille trop trop grand. La plus petite taille ne convient pas à mon petit 36 du commerce.

Celle qui ne verra jamais le jour:

Chemisier 5759 Lekala

Vous connaissez le principe des patrons Lekala? On entre ses mensurations et on reçoit le patron à sa taille (normalement!). Le prix est modique mais les explications, plus que sommaires, ne sont pas très bien traduites. Je ne pense pas avoir bien entré mes mensurations, après la coupe du tissu, les manches sont trop courtes et il me semble qu’il me manque une parementure … Ou alors, je n’ai rien compris au montage, ce qui est possible aussi…

Voilà un joli panel de chemises que j’étofferai si je couds de nouveaux modèles… Ça n’a pas été aussi périlleux que pour la recherche du diamant vert mais presque!

Catégories : couture femme | Étiquettes : , , , , | 19 Commentaires

Summer vibe

Le problème quand on part en vacances (si c’est un problème de partir en vacances…), c’est que lorsqu’on remplit la valise, on s’aperçoit que la garde-robe montagnarde ne convient pas aux vacances au soleil… Alors j’ai cousu en catastrophe quelques vêtements d’été pour le petit qui n’avait rien à se mettre à part des sweats et des jeans.

Tout d’abord, j’avais envie de coudre le polo père et fils de Céline Girardeau. Celui de l’année dernière est désormais trop petit.

Le col est fait en batiste de coton toute légère, j’ai entoilé toutes les pièces du col. J’ai trouvé aussi dans le stock, un joli écusson acheté je ne sais ni quand, ni où.

Comme d’habitude, tout tombe parfaitement, les explications sont claires et détaillées, assez rapide à coudre, il est très gratifiant, Il faut juste ne pas avoir peur du jersey.

Tout est réalisé avec des chutes du stock. Chutes de d’un haut pour moi, d’un tish du petit... Bref, j’essaie d’exploiter mon stock au maximum, ce qui fait que ces coutures ne coûtent quasi rien.

J’ai aussi cousu une chemisette safari tirée du magazine Ottobre 3/2017, la première est ici. J’aime beaucoup cette chemise décontractée avec de jolies poches accompagnées d’un rabat et d’un joli col.

Les manches raglan sont en deux parties, toutes les coutures sont sur piquées, les finitions sont jolies.

Avant de partir en vacances, il fallait aussi un haut pour un ensemble pyjama d’été, le bas est le caleçon frisson cousu l’an dernier ici. J’ai choisi pour la canicule sarde un haut léger, tribal triangle, tiré d’un ancien magazine Ottobre.

J’ai cousu aussi une envolée de boxers de rechange: 4 boxers forever de chez Etoffe Malicieuse , en 5 et 6 ans, toujours dans des chutes de jersey. Plutôt qu’un élastique pour boxer, j’utilise un biais élastique doux conçu à la base pour la réalisation de couche lavable.

La valise est prête, il ne manque plus que les doudous!

Cahier des charges

Patron polo père et fils de Céline Girardeau coupé en 8 ans pour mon 7 ans

Tribal triangle modèle 22 Ottobre magazine 3/2015

boutons du stock

4 boxers forever de chez Etoffe Malicieuse , en 5 et 6 ans

Biais élastique du stock

Chutes de jersey du stock, achetés au poids avec les copines blogueuses de l’est.

Chemisette safari tirée du magazine Ottobre 3/2017 coupée en 122 cm pour mon 7 ans

Tissu coton acheté au poids

Catégories : couture garçon | Étiquettes : , | 7 Commentaires

La Seine

Quand on part en amoureux en week-end dans la capitale, on marche énormément, j’ai besoin de vêtements pratiques et confortables. Pour l’occasion, je me suis cousu une chemise Norma du magazine Ottobre design  2/2018.

Pas mal d’autres modèles me plaisent dans ce magazine, comme les coupes vintage des robes n°4 et 13, la chemisette sans manche n° 12, c’est un bon cru.  Le tissu n’a pas été choisi au hasard, rayures et fleurs, c’est le thème de notre prochaine rencontre entre couseuses de l’est.

J’aime bien ce tissu bleu, ma couleur de prédilection, orné de grandes fleurs de lys me semble-t-il. Cette fois-ci j’ai soigné mes raccords dos. J’aime bien la coupe aussi de cette chemise même si les manches sont trop longues à mon goût, c’est facile de les raccourcir, il faut juste que j’ai le courage de les reprendre.

Les épaules disposent de petits empiècements arrondis comme sur la chemise Méissa déjà réalisée ici. Le corsage est ensuite légèrement froncé pour faire correspondre les empiècements au corsage et donner de l’aisance au niveau de la poitrine.

J’aime beaucoup aussi le petit col tailleur et les jolis boutons trouvés dans ma mercerie qui a fermé depuis. Le col est finit selon la même technique que pour la chemisette safari du petit. Il n’y a qu’un seul empiècement dos, ce qui ne permet pas de prendre en sandwich le col. On replie donc les marges vers l’intérieur. Les parements devant sont fixés aux coutures des épaules.

Les rayures, c’est mignon mais c’est périlleux quand même. Pour une fois, je vous gratifie de la tête de l’amoureux. Ne lui dites pas, il a horreur de montrer sa tête.

Quel plaisir de vagabonder sur les bords de Seine…

 

Cahier des charges

Patron Norma, modèle n°10 tiré du magazine 2/2018 Ottobre design coupé en 36

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 5 Commentaires

Animals

Allez! Partons en safari!

C’est le nom de cette chemisette Ottobre qui colle parfaitement à l’imprimé de ce tissu. J’adore quand fortuitement, l’un va avec l’autre.

J’aime beaucoup ce modèle, réalisé pour la première fois. Il est très estival avec ce petit coton léger et le petit m’a dit: « Maman j’adore le vert, elle est super! » Ça fait plaisir de coudre pour le petit, il aime et porte ce que je lui couds.

Le col est un col tailleur. Il n’y a que deux parementures devant et pas de parementure dos. Les marges du col sont repliées à l’intérieur et fixées sur le dos par un point invisible. On fixe les parementures devant sur les coutures des épaules.

J’ai choisi des pressions jersey à poser au marteau pour le boutonnage. Il m’en restait juste le bon nombre, ouf, le stock est épuisé.

Les manches sont raglan en deux parties. La manche dessus et la manche dessous sont assemblées puis on surpique la couture.

Le dos a une forme légèrement liquette.

Comme d’habitude chez Ottobre, voici un bon basique, assez facile à réaliser si on est coutumier des explications du magazine qui sont beaucoup plus sommaires que chez les patrons de créateurs indépendants.

Cahier des charges

Chemisette safari tirée du magazine Ottobre 3/2017 coupée en 122 cm pour mon 7 ans

Tissu coton acheté au poids avec les couseuses alsaciennes pour environ 2€

Boutons pressions jersey du stock, à poser au marteau

Catégories : couture garçon | Étiquettes : | 9 Commentaires

Duo

Eh oui encore!

Un duo assez similaire à celui de l’année dernière: ici.

Finalement, moi qui ne portais jamais de sweat avant, j’ai beaucoup porté mon sweat ananas. L’intérieur est bien agréable, tout doux… Alors lors du Stoffen Spektakel à Mulhouse le 8 avril, je me suis mise en chasse de sweats un peu fantaisie pour le petit et pour moi. J’ai craqué pour ces mignons pissenlits et les tigres pour le petit, même si en sweat, il y avait moins de choix qu’en novembre. C’est normal me direz-vous.

Qu’est ce qu’on a galéré Tokad et moi pour trouver un tissu pour les manches dont le coloris pouvait se marier harmonieusement avec mon sweat pissenlit! On a écumé plusieurs fois tous les stands et finalement opté pour un tissu jersey de poids moyen, c’était celui qui convenait le mieux. J’aime bien faire ce marché avec elle, elle est toujours de bon conseil et a bon goût.

J’ai repris la base du modèle Ottobre Monday basic du magazine 5/2013. J’ai ajouté une bande en bas et une bande en jersey de poids moyen pour l’encolure comme sur un tee-shirt, surpiquée à l’aiguille double.

J’aime bien les manches raglan de ce modèle. Elles sont pourvues de pinces mais avec un jersey plus fin qu’un sweat, ça ne rend pas aussi bien.

Pour le minus, le sempiternel sweat Totem owl du magazine Ottobre 1/2014 coupé en 122 cm pour mon presque 7 ans et légèrement allongé en bas. Le modèle est un poil court sinon.

Le modèle a des bracelets de manche, une bande d’encolure et une bande au bas du sweat en bord-côte. La bande d’encolure est surpiquée à l’aiguille double.

C’est ça qui me plait au Stoffen Spektakel, c’est l’immensité du choix qui fait qu’on trouve toujours des tissus qui peuvent s’accorder et se faire plaisir…

Encore de supers basiques dans notre garde-robe!

Cahier des charges

Pour moi, sweat monday basic du mag Ottobre 5/2013 coupé en 36

Sweats du Stoffen spektakel : 80 cm sweat pissenlit pour 8 €, 1 m de jersey d’épaisseur moyenne couleur jean, 50 cm de sweat tigre pour 6 €, 0 cm de bord côte pour le petit pour 4€

Pour le minus, sweat totem owl du mag Ottobre 1/2014 coupé en 122 cm

Catégories : couture femme, couture garçon | Étiquettes : | 20 Commentaires

Tonnerre de Brest

Un petit duo marin qui me fait penser à notre séjour déjà un peu lointain en Bretagne, au capitaine Haddock et ses fameuses insultes bien que lui, ne soit pas habillé en marinière.

Duo tiré de magazines Ottobre, des modèles simples déjà testés et approuvés.

Autumn mood le modèle n°1 tiré du magazine 5/2013 réalisé ici  pour moi avec une ancre découpée avec ma caméo sur la poche.

J’ai coupé un 36 comme pour le premier mais j’ai réduit les manches 3/4 pour obtenir une longueur compatible avec des temps plus cléments.

et pour le petit  short sleeves le modèle n°23 du magazine Ottobre 3/2013 déjà réalisé ici .

J’ai coupé une taille 116 cm et ai écrit avec du flock coupé avec ma caméo « marin d’eau douce », petit clin d’oeil au capitaine Haddock et à Tintin.

Les jerseys viennent des virées tissus entre copines en Alsace et ont été achetés au poids,  les manches de mon tee-shirt et les encolures sont des restes du jersey déjà utilisé pour cette robe.

J’aime bien les manches raglan de ce modèle, simples et rapides à monter. Sur ma lancée, j’ai cousu aussi un autre tee-shirt raglan pour le petit mais en taille 122cm, c’est encore grand, un peu long pour mon minus mais ça ira la saison prochaine.

Il s’agit du modèle n°9 brave fireman du  magazine Ottobre 3/2013 avec motifs découpés avec ma caméo et choisis par le petit.

Le tee-shirt a été cousu avec un reste de jersey et de bord-côte. Les manches sont terminées par une bande de bord-côte assemblée avec ma surjeteuse et surpiquée à l’aiguille double.

Ah! On l’attendait avec impatience ce printemps, j’ai d’autres coutures printanières à vous montrer qui n’attendaient qu’un petit rayon de soleil pour être photographiées.

Cahier des charges

Modèles des magazines Ottobre  5/2013, 3/2013

Jerseys achetés au poids ou restes du stock.

Voilà 3 tee-shirts pour presque rien!

Catégories : couture femme, couture garçon | Étiquettes : | 10 Commentaires

cadeau duo

Je sais que ma maman n’aime pas les sacs fait-main que je couds. Par contre, elle porte le tee-shirt Faded Stripes que je lui avais fait pour sa fête, il y a déjà un moment.

J’ai trouvé le résultat si mignon que j’ai décidé moi aussi de me faire un Faded stripes avec les mêmes tissus mais la taille en dessous. Ma maman porte du 38, moi plutôt du 36.
Aucune difficulté sur ce modèle réalisé déjà deux fois. L’empiècement aux épaules permet pas de la fantaisie. J’ai choisi un jersey brillant acheté au Stoffen Spektakel pour cette robe et dont il me restait un bon morceau. Le jersey fleuri vient du fournisseur habituel alsacien. Dans les chutes, j’ai réalisé un boxer Bonnie avec un élastique pour lingerie acheté dans ma mercerie à Morteau.

Cahier des charges:

Faded stripes Ottobre design 2/2015 en 36 pour moi et 38 pour ma maman.

Jerseys du stock.

Culotte Bonnie de Mr est une trainée entre la taille XS et S

 

Catégories : couture femme | Étiquettes : | 6 Commentaires

les coutures enfants de 2017

Cette année, j’ai cousu un peu plus pour mon garçon .
picmonkey-collage

Des tee-shirts pour commencer, en taille 110 cm et 116 cm, ils sont un peu longs mais ils dureront plus longtemps.

Modèle Short Sleeves magazine Ottobre 3/2013 avec motifs découpés avec ma caméo.

Restes de jerseys et de bord-côte.

J’aime bien les manches raglan de ce modèle, simples et rapides à monter. La bande en bord-côte et assemblée à la surjeteuse, puis surpiquée à l’aiguille double.

img_1948

Totem owl le retour, dans des jerseys du Stoffen Spektakel, déjà présenté ici.

Un polo selon le patron de Céline Girardeau, présenté ici.

Un tee-shirt manches longues, rail way stripes, tiré du magazine Ottobre 1/2014, réalisé dans des chutes de jersey pour écluser le stock.

Des dessous, testés pour Etoffe malicieuse, réalisés dans des chutes de jersey encore.

J’ai aussi cousu pour la mascotte d’une classe maternelle: un doudou carotte pour que ses oreilles repoussent si elle se fait attaquer par un renard comme dans l’histoire de Claude Boujon, un bavoir parce qu’elle mange comme une cochonne et une pochette pour pouvoir tout ranger pour ses départs dans les familles le week-end.

Il y a eu des cadeaux pour des bébés.

Des cadeaux de fin d’année et des trousses pour équiper des enfants à la rentrée.

Catégories : couture garçon, retrospective | Étiquettes : , | 10 Commentaires

Quand vient la fin de l’été…

C’est déjà la rentrée? Encore quelques jours pour profiter.

Voici un ensemble que j’ai pas mal porté pendant les vacances.

  • Le short à pont du livre dressing chic réalisé ici pour la troisième fois
  • Un tee-shirt basique « statement » tiré du magazine Ottobre 2/2017

Le tee-shirt est assez ample, l’encolure est un peu bateau. Ottobre a changé la présentation du site, je le trouve bien plus clair comme ça. C’est un tish vraiment basique avec une petite bande jersey surpiquée à l’aiguille double pour l’encolure réalisé dans un jersey fin et fluide agréable pour l’été.

Le short du livre dressing chic est assez sympa, déjà fait ici mais malheureusement, le livre n’est plus édité… Il n’y a pas de fermeture éclair puisque c’est un trapèze de tissu boutonné qui revient sur le devant. J’aime bien cette construction.Comme pour le deuxième, j’ai augmenté les pinces dos mais je n’ai pas réduit les côtés car j’ai utilisé une sorte de jean assez raide et pas du tout élastique. ça fait des plis quand on l’a porté toute la journée mais ce n’est pas bien grave.

Cahier des charges

Short à pont taille S du livre dressing chic

Jean à motif acheté au poids en Alsace

6 boutons achetés au Stoffen Spektakel

Tee short Ottobre du 2/2017 modèle statement n°1 coupé en 36 dans un jersey viscose fluide acheté au poids aussi.

Catégories : couture femme | Étiquettes : , | 10 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.